• Chat va mal

    Il y a quatre mois, bébé chaton rejoignait notre pas si doux foyer, tout gris sur ses quattres pattes mignonnes, un peu touffu, une petite truffe, deux yeux immenses et des activités ridicules, comme attraper sa queue, escalader le séchoir à linge ou faire tarzan en moins adroit après les rideaux. Après quelques hésitations "est-ce qu'il sera heureux en appartement?" "est-ce qu'il va tout démolir?" et "ca va nous coûter cher en véto ce caprice", finalement ce fût oui, et la bestiole déboula, un beau jour, intrépide et pas du tout intimidée par les 80 mètres carrés qui s'offrait à elle, pas plus que par les deux humanoïdes inconnus qui le suivait pas à pas avec des remarques niaises et débilisantes. J'avais l'exemple d'amis dont les chats pantoufflards semblaient défaillir de bonheur en appartement, nullement opressés par l'obligation de chasser les souris, heureux de ne pas avoir à affronter la pluie et la neige et délivrés du souci de grimper bêtement aux arbres pour avoir l'air d'un chat normal. Je pensais donc que Chaton, né dans un petit studio et ignorant des plaisirs de la nature serait content de son sort, et que notre appartement déja vaste serait un bon terrain de jeux.

    Las. Nous voici quatre mois après, et je m'horrifie de m'apercevoir que nous n'avons pas le bon chat. Je m'explique: on connaissait le chat normal, un animal curieux, avide de croquettes, satisfait d'un canapé moelleux, sportif un quart d'heure par jour avec son appareil de muscu, une souris en plastique. Mais le notre, pauvre petite chose, est un fauve intrépide et aventurier, qui n'a peur de rien ni de personne, qui n'a de cesse de se battre, de courir, de sauter partout, qui n'aime rien tant que les sorties chez le vétérinaire car elles lui font voir du pays, et qui ne se laisse intimider par quiconque, et escalade indifférement les amis, le facteur et les parfaits étrangers. J'y pense, c'est peut-être un chien habilement déguisé en chaton...

    Quoi qu'il en soit, la bestiole a du mal à se contenter de son grand appartement, malgré les tonnes de jouets qui encombrent le sol, on dirait la chèvre de monsieur Seguin... Le voilà qui s'enfuit sans cesse dans l'escalier, qui miaule desespérement devant les portes et gratte les fenêtres pendant des heures pour faire un remake de la grande évasion. Je suppose que c'est son caractère qui est en question, c'est un chaton trop actif, trop aventurier, pas assez casanier pour se satisfaire de notre intérieur, pourtant assez spacieux. Ses crises de folie se multiplient, il devient agressif envers nous, pousse des miaulements effroyables, fais des saltos arrières... Je ne remet pas en cause le fait qu'un chat puisse être heureux en appartement, mais je crains que celui ne puisse pas.

    Et je m'en veux, j'ai le syndrôme de la mauvaise mère.

    Castration imminente, pourvu que ça le calme. Pourvu.


  • Commentaires

    1
    Ange
    Vendredi 19 Novembre 2004 à 14:46
    A mon avis...
    ... qui se veut humble, tu n'as jamais vu de chaton ;-) Les chats pantouflards ont généralement dépassé les 3-4 ans et sont castrés. Là, il va te falloir encore un peu de patience pour avoir droit à ta bouillote vivante :)
    2
    Tartinette Profil de Tartinette
    Vendredi 19 Novembre 2004 à 16:27
    bah à vrai dire
    Angy, moi je l'adore comme il est, et qu'il soit remuant c'est normal à son âge. Le problème c'est pas qu'il remue c'est qu'il ait l'air si malheureux en regardant dehors toute la journée et en grattant pour sortir... De plus ca le rend vraiment agressif. C'est ça que je voudrais voir changer, je le voudrais remuant ET heureux!
    3
    Charmeur
    Vendredi 19 Novembre 2004 à 17:04
    Jeune chat
    Le mien a 3 ans 1/2 et est encore très remuant... dans un tout petit appartement...
    D'après ce que je lis, le comportement de ton chat me semble tout à fait normal, vu son âge... Quant à la notion de bonheur... je ne sais pas si elle peut s'évaluer...
    Le mien est heureux (je l'espère), remuant (surtout la nuit), pas forcément câlin (il a ses moments), pas forcément ronronnant (il a ses heures, aussi) ; mais plus l'âge passe, plus il s'assagira, pour devenir un compagnion plus calme sans abandonner le plaisir de jouer !
    4
    maîtresse
    Vendredi 19 Novembre 2004 à 17:17
    vous me faites peur
    Mon médor à moi (arrêtez de rire bêtement dès que je dis son nom) a 8 mois, 1000 m² de jardin à sa disposition, 4 arbres sans compter les jardins des voisins, une maison de 90 m² qu'il partage avec sa maîtresse et personne d'autre... et ne peut se résoudre à quitter ladite maîtresse. Il me suit à la trace, n'est heureux que s'il est sur moi, ronronne plus fort qu'une forge même pendu par les pattes arrières... j'ai toléré l'arrivée du chaton à cause de la réputation d'indépendance de ces bêtes là... raté. on échange?
    5
    tinkye_winkye
    Samedi 20 Novembre 2004 à 09:14
    hum...
    tu te plains avec 1 chaton dans un appart... j'en ai 4 dans une maison avec un jardin aussi grand... que des femelles :S hum hum... opérées il y a 15 jours, 2 jours dans le cake et c'est reparti pour de plus belles aventures dans les arbres... je ne pense pas qu'un chat puisse etre calme tout le temps pour faire comme les grands ;) courage !
    6
    tartinette
    Samedi 20 Novembre 2004 à 12:18
    A vous lire
    j'en viens à penser que je me suis mal exprimée... Je ne veux pas que mon chaton soit calme, il peut tout briser ici et passer sa vie à courir sur les murs comme dans Matrix, ça m'est bien égal. Ce qui me gène, c'est l'impression qu'il est si malheureux coincé dedans, quand il regarde par la fenêtre en miaulant tristement pendant des heures. Ce que je voudrais, c'est qu'il soit toujours aussi actif mais que ca ait l'air d'etre du jeu, pas du desespoir et parfois de l'agressivité envers nous. Mmm bref.
    7
    Lledelwin
    Samedi 20 Novembre 2004 à 12:42
    chaton !
    salut.
    Chez mes parents, se trouvent mon chat à moi que j'aime, un chat solide, dégingandé, à la silouette fuselée. Dedans, il est calme. Dehors, au jardin, faut ps s'aprocher, il change de tout au tout.
    Chez mon ami (chez moi) il y a une chatte psychopathe, agressive, dingue, minuscule, terrifiante. Parfois dans la journée, elle se met à débouler partout à fond la caisse, dés qu'on ouvre la porte, elle tente de s'enfuir dans le couloir, mais revient à fond de train, toute terrifiée... Elle n'est pas chatrée (trop cher) elle prend la pillule pour éviter des chaleurs pénibles à suporter... peut-être que ça influe sur le comportement ?
    Je pense pas que ton chaton sois profondément malheureux. Il est curieux, il se défoule, et comme tout chat, il déteste les portes fermées (dixit Gaston) Au pire, tente l'expérience "collier, harnais, et laisse, et vois ce que ça donne... Peut-être qu'il appréciere se balader sur tes épaules dans le voisinage, peut-être que ça le terrifiera et qu'il arretera de vouloir sortir... Les chat, c'est des vrais concierges, il leur manque que la parole pour échanger des ragots : mon chat aime passer des heures sur la terrasse, à contempler ce qui se passe en bas. Et qui n'a jamais vu des chats à la fenêtre, contemplé d'un oeil mi-clot les voitures qui passe ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :