• Je suis amoureuse de ses mots. Leurs saveur fruitées, leurs couleurs vives et granuleuses à la fois, comme sur ces vieilles photos défraîchies, leur goût parfois amer mais toujours juste. A travers ses mots je sens le soleil qui chauffe ma peau, ou bien la désillusion doucereuse d'une triste romance, ou bien le goût acidulé des baisers à la bière. A travers ses mots je me sens vivre. A travers ses mots je le sens loin. Mais encore et toujours, je reviens à Sébastien. Et je t'applaudis des deux mains, et je sent en toi le même douleur que la mienne. Tu as crée un monde, et qu'importe qu'il ne soit pas matériel, il existe et nous pouvons nous y promener. Et je m'y promenerai aussi longtemps qu'il existera, Sebastien, accrochée à ton bras, et cela sera bien réel.


    1 commentaire
  • Me voici de passage, juste pour vous dire que vous pouvez à présent me lire sur le site SuicideGirls.com, je suis Mademoiselle Suicide.

    J'ajoute qu'il y a des tas de choses très plaisantes à voir sur ce site, alors si ça vous dit, suivez-moi!


    pouet


    Au revoir Bloggland, à bientôt, je reviendrai te voir.


    votre commentaire
  • Nota Bene: penser à ne pas oublier que j'ai un blog.

    Mais bon là c'est quand même l'heure d'aller se coucher.


    votre commentaire
  • ...CROQUIGNOLET!

    J'avais besoin de le dire.


    7 commentaires
  • Oui, c'est vrai, je suis la première à l'avouer, j'exige énormément des gens qui m'entourent.

    Alors si vous ne pouvez pas donner tant, on ne fera probablement pas d'affaires ensemble.

    Ca n'est pas une critique, et je refuse qu'à mon égard c'en soit une aussi: c'est juste une histoire de compatibilité.

    Bonne année Bloggland!


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires